Hack’Archi : retour sur 24h d’innovations


24 heures, 16 projets de bailleurs sociaux, près de 90 étudiants de toute la France : le Hack’Archi, c’est le premier « hackathon » de l’architecture. Une première en France, organisée vendredi 4 et samedi 5 décembre 2015 dans le cadre de l’appel à projets pour une architecture de la transformation !

 

 

Les étudiants en architecture, sociologie, urbanisme, ingénierie, sont venus de Marseille, Compiègne, Grenoble, Strasbourg, Bordeaux, Rouen, Lille, Nantes, Brest et Paris.

Ils se sont retrouvés à l’Ecole Nationale d’Architecture de Belleville (XIX° Paris), pendant deux jours, pour enrichir les projets proposés par les bailleurs et co-construire ce que pourra être le protocole d’incubation des projets à partir de mars prochain.

AFFICHE Hack'Archi

Pierre-René Lemas, Directeur Général du groupe Caisse des Dépôts et Frédéric Paul, délégué général de l’Union Sociale pour l’Habitat (USH), en présence de Fleur Pellerin, Ministre de la Culture et de la Communication, procédaient en septembre au lancement d’un appel à projets pour une « Architecture de la transformation »  et  appelaient ainsi à l’émergence de nouvelles réponses architecturales, techniques et organisationnelles pour répondre aux défis des transitions numérique, démographique, énergétique et écologique dans le logement social.

Plus de 50 candidatures ont été déposées entre le 18 septembre et le 10 novembre. 16 projets (sur 52) ont ensuite été présélectionnés et ont donc participé au Hack’Archi, une démarche inspirée du concept de « Hackathon ». Méthode de travail habituellement dédiée aux développeurs en informatique, le Lab cdc l’a revisitée pour faire travailler sans interruption, pendant 24h les équipes constituées des étudiants et des bailleurs.

Dès leur arrivée, les étudiants ont été encouragés à revisiter la vision des bailleurs sociaux en étant créatifs, ingénieux, audacieux. Ils avaient 24 heures pour fournir trois livrables : une présentation visuelle des concepts d’innovation sous forme de maquette, une présentation de cas d’usage sous forme de bande dessinée, et un protocole d’expérimentation des concepts d’innovation proposés. Appuyés par des experts, des coachs, et avec les moyens de production mis à leur disposition (atelier maquette de l’école, dessinateurs, …), ils ont pu challenger et travailler avec les bailleurs sociaux et leurs équipes.

A l’issue de ces deux jours, trois équipes d’étudiants ont été récompensées pour la qualité de leurs livrables. Epuisés et fiers d’avoir participé à cette aventure. L’enrichissement mutuel, le travail sur des projets prometteurs, ont été salués par l’ensemble des participants.

 

Les équipes qui ont remporté le Hack’Archi

 

HackArchi_1er_Prix

Le premier prix revient aux étudiants ayant travaillé sur le projet proposé par Neotoa :

Mayra Aires Da Silva (ENSA de Bretagne)

Vincenzo Benfatto (ENSA de Bretagne)

Bastien Guery (Université Rennes 2)

Estelle Machon (UTC Compiègne)

Steven Payton (Université de Bordeaux)

Baptiste Veillet (ENSA Paris Belleville)

 

HackArchi_2e_Prix

Le second prix a été remis aux étudiants ayant travaillé sur le projet proposé par Actis :

Karis Balock (ENSA Grenoble)

Lilia Benbelaid (ENSA Marseille Luminy)

Philippe Bertolotti (UTC Compiègne)

Lucille Guiraud (ENSA Marseille Luminy)

Louise Lemoine (ENSA Lyon)

Juliette Renault (ENSA Normandie)

 

HackArchi_3e_Prix

Enfin le troisième prix récompense les étudiants ayant travaillé sur le projet proposé par Estuaire de la Seine :

Aline Abauzit (Ecole d’Urbanisme de Paris)

Ariane Ah-Choon (Ensa Grenoble/Lyon)

Bertille Libault, (Université de Bordeaux)

Elodie Richter (UTC Compiègne)

Vivien Gaspard (Ensap Lille)

Alexis Lecaplain (Ensap Lille)